cistes florentines, pas trouvées mais.....

Publié le 5 Juin 2011

Avant de partir et bien entendu, j'avais cherché s'il y avait des cistes à Florence et à Pise, et bien entendu il y en avait....

Mais je ne les ai pas trouvées bien que j'aie élucidé facilement quelques énigmes. Et comme souvent, cela m'a permis de découvrir des lieux intéressants où je ne me serais pas rendue forcément....

Le centre de Florence étant fait de multiples petites et étroites rues à sens unique, nous avons d'abord perdu pas mal de temps pour rejoindre certains endroits quelque fois proches même ! Non pas que nous n'aimions pas marcher, bien au conraire, encore aurait-il fallu que nous arrivions à nous stationner pas trop loin des lieux recherchés !

Malgré mon sens inné de l'orientation (nous sommes un couple hors norme, mon mari a d'énormes difficultés d'orientation, moi j'ai "un don", si si c'est vrai), nous ne pouvions pas faire grand-chose face à certains sens interdits que même notre GPS récent ne connaissait pas ! nous avons beaucoup tourné en rond....

On comprend pourquoi le véhicule préféré des florentins et florentines est celui-là :

 

S1054064-copier.jpg

 

Heureusement que nous avions acheté un plan, d'autant plus que les panneaux indicateurs ne sont pas très nombreux dans les villes que nous avons visitées.

Donc qui dit perte de temps pour trouver certains endroits, dit fatigue et tant pis pour les cistes ! l'objectif étant quand même le dépaysement et la découverte de jolis lieux.

 

La première ciste se trouvait près du Palazzo Pitti (que vous pouvez voir sur cet article).

elle a probablement disparu mais de toute façon, il y avait énormément de monde étant donné que c'était le Festival de la Glace (article à suivre) et que la place devant le palais était bondée. Impossible de chercher discrètement donc ! il y a des énigmes où le spot final devrait être indiqué avec plus de précision pour éviter d'être remarqué.

 

Une autre nous a fait découvrir cette magnifique église et son environnement.

 

S1054108-copier.jpgS1054107-copier.jpg 

 

 

 

 

mais il faisait chaud, il y avait des côtes à grimper, mon mari avait mal aux pieds, nous avons donc abrégé les recherches et fini près de là à une terrasse ombragée de la Piazzale Michelangelo qui surplombait Florence. Jamais nous ne serions venus là sans les cistes....

 

 

La terrasse et le panorama, ça valait le coup non ?

 

S1054110-copier.jpg

 

S1054103-copier.jpg

 

 

La prochaine était à Pise, mais faute de l'avoir trouvée également, j'en ai cachée une  là-bas.

 

 

 

Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #LES CISTES

Repost 0
Commenter cet article