en somme... en Somme, transformations....

Publié le 18 Avril 2011

La Voyageuse ayant été découverte, je peux continuer la suite de mes articles (le premier ICI et l'autre LA).

 

Aimant beaucoup la Haute-Somme et ayant donc la ciste mobile "la Voyageuse" à cacher à mon tour, j'avais décidé de la cacher dans cette jolie région, à Suzanne, au pays du Coquelicot, commune parmi d'autres de ce coin où mon mari et moi avons fait quelques petits séjours au châlet de mon frère à Eclusier-Vaux, aimant tous les deux taquiner le goujon, et oui moi aussi (on remet les poisson à l'eau).

 

Au départ, j'avais choisi cette commune à cause de la chanson de Léonard Cohen, reprise par Greame Allwight que vous pouvez écouter. Et puis aussi parce qu'avec ce prénom il y avait de quoi faire.

Mais quand j'ai découvert que l'imitateur Yves Lecoq avait été propriéaire du château j'ai bâti mon énigme autour de lui et non autour du prénom. L'énigme a été vite résolue, l'anecdote était connue, c'est le jeu !

 

J'avais découvert qu'il y avait un restaurant dans ce petit village mais quand nous sommes arrivés, c'était complet ! J'ai été assez surprise car c'était un dimanche midi mais c'est sûrement la preuve de la qualité des plats !! Donc sans l'avoir testé, et au vu de la carte je pense pouvoir la recommander : L'Auberge de Suzanne à Suzanne tout simplement.

J'ai pris juste une photo de l'église et comme mon mari était pressé de manger (lui, quand il a faim...) nous avons poussé jusqu'au bourg de Bray sur Somme et là, complet aussi !

En consultant ma carte, j'ai vu un village où j'ai eu l'impression qu'on avait déjà mangé là-bas, à une vingtaine de km quand même. Et j'ai eu du nez. Non seulement c'était le bon village mais nous sommes arrivés dans le même restaurant sans le reconnaitre vu de l'extérieur. Car il ne paye pas de mine et nous n'étions pas à la même entrée que la première fois. C'est en arrivant dans la salle située à l'arrière qu'on a reconnu le lieu.

Donc celui-là, je le recommande aussi : Le Logis du Santerre.

 

C'est après le repas que nous sommes revenus à Suzanne pour cacher la ciste. J'ai eu juste le temps de photographier l'étang à côté et la cachette, et les piles de mon APN ont lâché.


Voici une photo du château (source : Images de Picardie) : 

http://crdp.ac-amiens.fr/idp/page7/files/suzanne-80.jpg

 

02AVRILB11-016-.jpgl'étang

 

Avant de nous rendre à Suzanne nous sommes passés par Eclusier-Vaux (voir l'article).

C'est là que nous allions de temps en temps au châlet de mon frère, passer deux jours à taquiner le goujon.

Je vous ai dit que je raconterai pourquoi une telle différence entre il n'y a pas si longtemps et aujourd'hui :

 

Pour faire simple, l'"Etat" a un jour récupéré toutes les parcelles situées en bordure des marais, parcelles sur lesquelles étaient bâtis ou installés châlets, mobil-homes, cabanons depuis de nombreuses années, particularités de nombreux coins de pêche de la région. 

 

Je passerai sur les pourquoi et toutes les questions en rapport mais quand on voit aujourd'hui un village dont une grand partie a disparu.... les bâtiments ayant été totalement rasés et remplacés par... rien :

- avant (photo récupérée sur googlemaps) :

ECV-1-copier.jpg

Vous pouvez apercevoir sur la gauche quelques jolis châlets. Il y en avait autant sur la droite, et vous pouvez voir au fond une haie (qui n'existe plus non plus) qui bordait le bras de l'étang rejoignant le canal. Et donc aujourd'hui, le même lieu que ci-dessus sous un autre angle :

AVRIL11-001-.jpg

Ici on ne pouvait pas passer, c'était bâti.

 

 

et là le côté à droite de la route par rapport à la 1ère photo aussi :

 

AVRIL11-002-.jpg


La parcelle (louée) de mon frère  était une des rares autorisées, mais étant isolée tout au bout d'un chemin, certains se sont permis de faire disparaitre TOUT  ce qu'il y avait dessus en commençant par du vandalisme puis des cambriolages en terminant par l'incendie de tout ce qui pouvait brûler, et même le nettoyage du terrain...

 

Je n'irai pas plus loin pour la suite, à quoi bon, je ne connais pas tous les tenants et aboutissants. Heureusement que mon frère et sa femme étaient bien assurés.

De là-bas j'aurais fait au moins deux toiles. Celle avec les barques correspond à un endroit qui existe encore bien que j'aie eu l'impression que des arbres avaient disparu.

 

Ce village est quand même le cadre d'une fête à laquelle nous avons assité une fois et qui vaut le déplacement, la prochaine ayant lieu en juillet 2012. J'espère que les milliers de personnes qui y allaient iront de nouveau. C'est très sympa.

Et maintenant il y a de la place......

 

 

 



Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #le nord de la France

Repost 0
Commenter cet article

Alain 21/05/2011 06:40



Un peu de découverte pour nous, un peu de nostalgie pour toi, la France est abondamment fournie en petits coins magiques qui forcent
l'admiration. Bon WE Murielle.


 



ellerium135 (muriellejn) 21/05/2011 15:54



Merci beaucoup, bon week-end aussi à toi