Il y a des jours comme ça...

Publié le 3 Décembre 2009

où l'on n'a pas de chance.
Un dernier week-end dans l'Eure où en principe je ne suis pas près d'y retourner, deux cistes prévues mais déjà à l'arrivée, une énigme laissée à la maison, tant pis.
Sûre de celle que j'ai, nous profitons d'une acalmie de la tempête en cours pour aller chercher la ciste correspondante. Nous tournons un peu dans le village et nous trouvons enfin le lavoir
et après quelques hésitations nous repérons aussi le lieu correspondant à la photo indice et heureusement que je suis observatrice car la photo est tellement petite qu'on ne voyait pas ce qui était devant nos yeux ! Donc pas de doute c'était bien là.
Et la ciste devait se trouver derrière un poteau à 30 m, or des poteaux il y en a quelques uns ! on doit en avoir fait une dizaine et rien.
Donc soit elle a disparu, soit...
En tout cas le cacheur est prévenu, il ira voir dès que possible.

Le lendemain je reprends la route du retour pour le Pas de Calais en ayant l'intention de faire un tout petit détour dans la Somme, ça serait dommage de passer si près de certains villages et de les laisser !
Un premier détour dans un village pittoresque avec un château,
pas de problème, je la trouve facilement et la pluie me laisse tranquille, ouf je n'ai pas dévier de mon chemin pour rien.
Et tant qu'à faire, je m'en vais en chercher une autre, ce n'est pas loin.
Là je trouve assez facilement l'endroit, je m'engage dans un chemin goudronné en pleine campagne, bon je peux y aller en voiture donc, sur mon plan ça rejoint une route. Ben oui ça rejoint une route mais ça se prolonge sur un chemin de terre bien boueux,heureusement c'est là que la ciste doit se trouver et j'ai assez de place pour faire demi-tour ce que je fais avant tout.
Je cherche, je cherche, rien... et une voiture arrive avec un type dedans, je gène le passage, je lui fais voir que je vais bouger la mienne mais il s'arrête et coupe son moteur. Pas rassurée bien qu'il n'ait pas eu l'air menaçant, je m'empresse de partir, l'endroit est quand même désert... tant pis pour la ciste mais je me dis que quand on est une femme seule, il vaut mieux quelquefois ne pas se risquer dans certains endroits on ne sait jamais !
Une sur trois, c'est toujours ça !

Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #LES CISTES

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article