Le cromlech de Sailly-en-Ostrevent

Publié le 16 Janvier 2011

Aujourd'hui, nouvelle sortie randonnée.

 

Il faut dire qu'il n'y avait vraiment aucun nuage mais un soleil magnifique, ce qui n'était pas arrivé depuis pas mal de jours. Ca sent le printemps, enfin presque...

 

Donc une fois de plus une recherche de cistes a été le prétexte à la balade,


et surtout pouvoir enfin découvrir un site que j'avais vraiment envie de voir depuis très longtemps : le site des 7 Bonnettes à Sailly en Ostrevent dans le Pas de Calais.

 

16JANV 002

 


« Aux confins du territoire, vers le sud, sur une éminence dont les pentes sont douces et régulières, s’élève un cône tronqué de la forme elliptique, ayant environ 120 pas de circuit à la base et 30 au sommet, et 10 pas de rampe bien gazonné. Au sommet se trouve un cercle druidique formé de six pierres ayant 1 mètre hors de terre, et espacées entr’elles de 2 mètres ; une septième pierre a existé au milieu du cercle à la distance de 2 mètres et demi de chacune des autres. L’excavation qu’elle a laissée a 90 centimètres de profondeur. Ces pierres en grès bruts ont 34 centimètres de largeur. Elles sont grossièrement entaillées dans une partie de leur épaisseur, de manière à former en haut un rebord qui surplombe de 10 à 12 centimètres en dedans du cercle. La pierre du milieu ayant été enlevée depuis un temps immémorial, on dit qu’on en replaça une autre qui disparut la même nuit. Il y a environ quinze ans, on entreprit de fouiller cette butte par le côté, dans l’espérance d’y trouver des trésors ; mais force fut d’y renoncer, car la nuit suivante les ouvriers furent troublés chez eux par des apparitions, des visions effrayantes, et aucun d’eux ne voulut continuer l’œuvre de profanation. La terre de la butte n’est pas tirée du sol qui l’avoisine ; on m’a fait remarquer avec mystère qu’elle n’a aucune analogie avec le terrain qui l’entoure ; qu’elle est de la plus mauvaise qualité et a dû être apportée de loin. Le fait est singulier, mais il est réel : et, s’il faut tout dire, le diable passe pour avoir apporté les matériaux du tertre qui supporte les pierres dites les Sept Bonnettes de Sailly. Cette appellation est appuyée d’une légende qui a cours dans le pays. L’opinion que les pierres dont il s’agit soient un monument druidique n’est pas admise sans contestation. Quelques antiquaires pensent, avec sire Thomas Philips, que cette butte est un tumulus gallo-celte, renfermant sept tombeaux. D’autres voient dans la position des pierres l’indice que le tertre a été simplement un signal. Il est vrai que dans les siècles reculés, on signalait l’approche de l’ennemi par des feux allumés sur des hauteurs dont plusieurs ont retenu le nom de Mont du Signal ; mais ici, rien ne justifie cette opinion, et le cercle de Sailly parait au contraire avoir une mystérieuse correspondance avec la colossale roche d’Epierre à l’Ecluse, et avec le dolmen de Hamel, près d’Arleux (source : site du village)

 

Je pense que nous avons dû marcher à peu près 3 ou 4 km à travers la campagne, un peu dans la boue mais ça en valait la peine !

 


 

 

16JANV-003.jpg

 

16JANV-007.jpg


 

 

 

  une légende est rattachée à ce lieu

 

 

 

 

 

  16JANV-009.jpg

 

 

 

Au bout du compte, une ciste trouvée sur les deux recherchées.

 

Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #le nord de la France

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

virjaja 20/01/2011 15:24



je n'immaginais pas de tels lieu dans cette région, merci de cette découverte!



grisou 17/01/2011 16:28



j'y suis jamais allée mais pourquoi pas merci pour cette visite bises