Nouvelle mobiciste trouvée et donc recachée !

Publié le 16 Décembre 2010

Alors que l'énigme du moment me torturait les méninges depuis un bon moment, une idée lancée par un autre chercheur, Nysrep (ayant élucié l'énigme de son côté) et une réponse des cacheurs sur le forum m'ont fait découvrir la mobiciste à une dizaine de km de chez moi.

Alors que j'informai les "mobicisteurs" sur le forum que je ne pourrai m'y rendre avant quelques jours (il faut dire que le village est à l'opposé de mes "directions habituelles") étant donné mon emploi du temps et le brouillard, je me décidai sur un coup de tête en sortant de chez moi. J'étais en avance sur ce que je devais faire, et ça permettait de "réchauffer" la voiture qui ne fait que de courts trajets depuis que je ne rends plus visite à ma mère au centre de réadaptation où elle était en convalescence (pour ceux qui ont suivi).

De plus, la route principale à prendre pour se rendre à ce village se trouve en ligne directe à quelques centaines de mètres de chez moi. Et le brouillard s'étant un peu estompé, la visibilité était assez bonne. Et étant la plus proche, ça évitait aux autres trouveurs potentiels de faire du kilométrage, vu la meteo autant éviter les déplacements lointains.

Je ne pensais pas que l'autre trouveur allait prendre la route au même moment pour aller la dénicher, par ce temps brumeux et glacial et avec plus de 60 km à faire ! Prise d'un pressentiment en revenant sur ma ville, je me suis dit : "il ne manquerait plus que quelqu'un se soit décidé à partir. Donc au lieu de me rendre à mon point de rendez-vous prévu, je décidai de repasser par ma maison et de mettre un message sur le forum pour le cas où. Bien m'en a pris, j'ai lu en arrivant que le chercheur cité ci-dessus avait décidé de prendre la route quand même.

Sur le coup petit affolement : comment le prévenir ?? A-t-il démarré depuis longtemps ??

Tout à coup je me souviens que le jour de la dernière rencontre cistique j'avais mis son numéro de portable dans mon répertoire téléphonique à cause du changement de point de chute (voir l'article).

Je vérifie, ouf je l'ai encore. Je l'appelle, ouf il n'a pas fait beaucoup de route. Je m'en serais voulue.

Moralité : je n'irai plus sur un coup de tête si d'autres trouveurs sont prêts à se déplacer !!!

Elle était donc à Rémy, petit village du Pas de Calais où j'avais décidé de cacher une ciste au beau temps, une légende intéressante s'attachant à ce lieu. Au bout du chemin sur lequel était cachée la mobiciste, il y a un lieu à voir où j'espère faire une balade un de ces jours ! Là il faisait trop froid.


  dec10-019.jpg

  dec10-020.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêtée à un premier arbre, j'ai failli glisser sur le talus dans ma précipitation. Heureusement que j'avais mon fils avec moi ! Le bon bosquet était un peu plus loin, je n'avais pas observé finement les détails de la photo. J'ai même eu un peu peur que le gel n'ai collé la cachette !

dec10-016.jpg dec10-018.jpg

                     non, ce n'est pas là !                                                                       le bon !

 

Voilà. Forcément je suis devenue la nouvelle cacheuse et ai mis la nouvelle mobiciste bien au frais !! A suivre donc !

Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #LES CISTES

Repost 0
Commenter cet article