Périple du livre le Jeu de l'Ange, suite

Publié le 5 Avril 2013

Dans le cadre du jeu des cistes, le Livre continue son périple dans les Pays de Loire (voir le début de l'aventure ou l'article précédent ?).

 

couverture-1

 

Il a été trouvé le 24 mars dernier par la cisteuse Fabye.

 

Voici l'énigme et les photos. Le lieu et l'explication de la trouvaille seront dévoilés dans quelque temps.

 

Dimanche 21 juin, 7h

« Je t’aime, mon Roméo, je t’aime. Je ne saurais te dire autre chose, en ce dimanche matin, car toute mon âme s’est réfugiée dans ce mot là : je t’aime, comme si j’étais dans un lieu d’asile contre la douleur. Je t’aime.
Tu es pourtant là, dans la même rue que moi, et je ne peux cependant ni te croiser, ni t’embrasser, sauf lors des quelques instants que j’arrive à te voler. Je me sens à la fois si près et si loin de toi.
Te souviens-tu, mon Roméo, qu’il y a vingt et un ans, jour pour jour, je me suis éveillée à tes côtés, par ce beau matin d’été, après une nuit merveilleuse passée ensemble, dans cette auberge d’une charmante petite ville, à demi sauvage ? Je ne sais pas pour toi, mais moi, je m’en souviens comme si c’était hier.

Je me souviens aussi très bien combien nous avions pris plaisir à la visiter, cette ville. Tu avais même dessiné deux endroits que tu trouvais admirables. Nous avions beaucoup ri quand à l’entrée de l’un d’eux, on t’avait considéré comme un vagabond et on t’avait du coup refusé d’y entrer.

Te souviens-tu aussi de ces quelques ruines et de cette tour, situées au milieu des arbres que tu décrivais comme étant farouches ? Un peu comme toi, en somme. Tu disais aussi que ces arbres étaient les plus beaux du monde. Un peu comme toi, aussi.

Je me souviens que nous avions caché au pied de l’un d’entre eux, une boîte avec un carnet où nous avions écrit quelques mots d’amour, et que nous nous étions promis de retrouver bien des années plus tard. Te souviens-tu, mon Roméo ? Et si on décidait de la retrouver cette boîte et se rappeler ensemble ces beaux souvenirs ! On se retrouve là bas, demain matin, dès l’aube ? Tu y seras ?

Je t’aime. Ta Juliette »

 

img6544d.jpg

 

img6549v.jpg

 

 

20 avril 2013

 

Voici la solution de Fabye :

 

 

"Et voici comment j'ai retrouvé "Le Jeu de l'Ange"...

La dernière phrase de Juliette m'a tout de suite interpellée...
"On se retrouve là bas, demain matin, dès l’aube ? Tu y seras ?"

Pour la minute culturelle :
Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne..., ou plus simplement Demain, dès l’aube..., est l’un des plus célèbres poèmes de l’auteur français Victor Hugo, publié en 1856 dans le recueil Les Contemplations.

Il m'a ensuite suffit de demander à "mon ami G--g--", ce qu'il savait de Victor Hugo en Mayenne...
Sa réponse a été immédiate : cela m'a menée aux récits et dessins de voyage de l'auteur...

Là, j'ai découvert une lettre de Roméo (Victor), adressée à Juliette (Adèle) datant du 22 juin 1836... C'est à dire 21 ans avant la lettre de l'énigme !
Au début de cette lettre, Victor écrivait :
"Depuis Alençon, j'ai vu Lassay, charmante petite ville demi-sauvage, plantée tout au beau milieu des chemins de traverse, qui a trois vieux châteaux dont deux admirables que j'ai dessinés. Tu les verras. Le troisième n'a plus que quelques ruines situées au milieu des arbres les plus beaux et les plus farouches du monde."

Ces mots m'ont étrangement rappelé des expressions utilisées par Juliette, dans sa lettre...
Ainsi donc, le livre était caché à Lassay, près de l'un des trois châteaux.
Restait à déterminer lequel...

Le château situé dans le village étant encore en très bon état, je l'éliminais d'emblée. Me restaient les deux autres...
Le plus en ruines semblait être le Château de Bois-Frou, mais je voulais en être sûre...
Puisque Victor Hugo avait dessiné les deux autres châteaux, je suis partie à la recherche de ses oeuvres...
Les oeuvres en question avaient été publiées dans un article sur Victor Hugo et la Mayenne, dans la revue "Maine-Découvertes" en 2002.
Restait à dénicher la revue en question...
J'en ai finalement trouvé un exemplaire, bien rangé dans... mes étagères !"

 

 

Le livre était donc caché à Lassay en Mayenne

 

A suivre

Rédigé par ellerium135 (muriellejn)

Publié dans #CISTE LIVRE LE JEU DE L'ANGE

Repost 0
Commenter cet article