dans la boue





La mobiciste 65, le 9 juillet 2009

C'était le 9 juillet 2009. Je m'en allais dénicher la MOBICISTE  (une "spéciale" itinérante) 65  juste à quelques 12 km de chez moi. Et justement c'est parce que c'était près que j'y suis allée car je n'avais pas du tout le temps. En principe j'en avais pour 30 mn maxi aller-retour...
Déjà ça commencait mal : des travaux m'empêchèrent de prendre la direction la plus simple et j'ai dû faire demi-tour alors que je n'avais même pas quitté ma ville.
Arrivée dans le village que je connaissais un peu, il se mit à tomber des cordes, et je tournais en rond pendant quelques dizaines de minutes, ne trouvant pas la stèle que je cherchais. Elle se situait dans une rue bien précise et bien que j'aie trouvé la rue, il a fallu que je demande. La rue se prolongeait dans les champs !
Donc j'arrive, la stèle était sur la voie opposée. Comme une voiture arrive en face, je décide de stationner au bord du champ situé sur ma droite. Ce que je ne vois pas, à cause de l'herbe, c'est que le champ est en contrebas de la route.
Et comme il avait énormément plu, j'étais dans la boue, la voiture a glissé, et je me suis retrouvée embourbée, la roue avant droite. J'ai essayé de manoeuvrer mais bien sûr, ça glissait trop et l'arrière de la voiture est parti en crabe, vers la chaussée.



Des voitures passent et s'en vont, une s'arrête, puis deux puis trois. Il y a des gens sympas quand même ! Moi je ne m'étais pas affolée, je ne savais trop quoi faire, je pensais à ma ciste !
Un des types commence à discuter, l'autre va mettre le triangle à distance, le troisième décide d'aller chercher un tracteur dans le village.
Pendant ma discussion avec le premier, je lui dis qu'il ne s'étonne pas, je suis là pour un jeu de piste et je traverse la route pour aller la dénicher derrière la stèle et stupeur, il n'y a rien. Le spot était pourtant le bon.
IL me dit "vous recherchez des cistes ? à mon grand étonnement. Je confirme et lui me dit avoir un collègue passionné par ce jeu. On continue la conversation et je finis par donner le pseudo du cacheur et c'est justement son collègue !!!! qu'il tente de joindre sur son portable car la ciste est introuvable mais qu'il n'arrive pas à joindre justement. Quelle coïncidence !

Finalement un tracteur arrive et tout se termine bien sauf que cette ciste qui se baladait dans le département depuis 3 ou 4 ans avait disparu. En fait comme la veille c'était la commémoration, (voir la date sur la stèle) l'entourage de la stèle avait été nettoyé, ciste comprise. Ca n'était pas prévu au programme ça.

(photo de Elrique, c'est encore bien vert)




Le lendemain, on voit que l'arrière a été nettoyé











 

 


 




Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :