Le Leu Pindu à LA NEUVILLE 59

source : article sur le site d'une école

 

Le leu pindu

A l'orée du bois de Phalempin, à Neuville, nous disposons de trois légendes. La première met en scène un grand loup noir qui dévore tout le bétail du secteur. Il ne dévore pas que des bêtes mais aussi un enfant. Le père de l'enfant le blesse et l'enferme dans une cage. Comme on ne sait pas si c'est un loup ou un loup-garou (homme transformé en loup) un procès se déroule et le loup est condanné à être pendu.
La seconde légende fait intervenir le seigneur de Seclin qui applique la peine de mort à un certain Leleu d'où le nom : le leu pindu.
La troisième légende évoque le Roi soleil qui voyageant dans la région tomba amoureux de Manon la servante de l'auberge de Neuville. Le roi qui devait partir avait promis à Manon de revenir. Manon partit dans une grange avec un jeune homme pour guetter le roi .Quand le roi revint il les trouva ensemble et ne fut pas content. Il fit pendre le guetteur. Comme en patois guetter se dit : "faire le leu", nous retrouvons ici notre "leu pindu".

 

Sur cette photo du restaurant, on peut apercevoir un gibet qui a été interdit d'exposition.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :